Duo Rusalka

Avec Irene Puccia, pianiste

Le projet, né de la rencontre entre deux artistes italiennes professeures au Conservatoire de Lausanne, propose l'idée d'un monde féerique en musique, d'un voyage à travers les "salles d'un musée" où le public ne trouvera pas de tableaux, mais des personnages: des femmes, des héroïnes hors du commun, qui sont confrontées à la plus bouleversante des expériences que l'être humain puisse vivre: l'Amour.

L'Opéra, ce rapport très fort entre théâtre et musique, a souvent trouvé son inspiration dans les contes, pensons à Cendrillon de Rossini, la Belle au Bois Dormant de Tchaïkovsky et Respighi ou encore l'Amour des Trois Oranges de Prokofiev.

Pour voyager, le public volera sur les ailes de la musique, comme dans un conte de fées, sur les notes de la clarinette, l'instrument qui représente l'Amour par excellence, et du piano, son fidèle partenaire. La carte du ciel sur laquelle il se baladera est constituée de thèmes très célèbres représentés par nos quatre héroïnes, dont la vision de l'Amour est si différente: Gilda dans Rigoletto, Aurora dans La Belle au Bois Dormant, Carmen et enfin Rusalka.

Le nom du duo trouve son inspiration du personnage de Rusalka, qui représente, dans l'ancienne mythologie slave, une nymphe marine. Dvorak, dans son oeuvre homonyme, nous présente Rusalka comme une héroïne qui personnifie le conflit éternel entre le monde obscur du surnaturel et le monde réel des passions terrestres: une héroïne qui renonce à l'immortalité et à sa voix au nom de l'Amour. Le Duo Rusalka voit en ce personnage le symbole de la force féminine et de la volonté d'abattre toute frontière entre les différentes cultures de ce monde, un phare pour l'humanité qui invite à une réflexion sur la société d'aujourd'hui.

Parfois accompagné d'un acteur et d'une danseuse, le Duo Rusalka propose des concerts-conférences autour de l'Amour ou des spectacles intéractifs pour les plus jeunes sur le thème des contes de fée.