Duo Rusalka

www.duorusalka.com

Le Duo Rusalka naît de la rencontre entre deux artistes italiennes, professeurs au Conservatoire de Lausanne. Elles créent des programmes qui s’ouvrent aux différents arts (danse, poésie, textes, chant) et dont les oeuvres proposées sont réunies par un fil conducteur. 

Le Duo collabore régulièrement avec la danseuse Bianca Bonaldi, la soprano Laure Barras, le conteur Olivier Burkhalter et le professeur et écrivain Giovanni Perotto, qui est l’auteur principale des textes et des projets proposés. Le Duo Rusalka est ponctuellement invité lors de saisons de concerts (Les Concerts de Grandson, la saison des Midi-Concerts à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, La Villa du Châtelet à Evian, Le Festival du Bois qui Chanteà Chateau d’Oex, les Lunch-Concerts au Centre le Phénix de Fribourg, les concerts au Château de la Doges à La Tour-de-Peilz, Les concerts-apéritifs au Château Mercier à Sierre, le Festival Omaggio a Cava Grande en Sicile, le Festival dell'Alta Val Nervia à Castelvittorio en Ligurie).

Très sensibles à l’aspect social de la musique, Valentina Rebaudo et Irene Puccia sont artistes membres de Les Concerts du Coeur, association qui souhaite inscrire la musique dans le quotidien des personnes âgées, hospitalisées, incarcérées ou défavorisées, afin d’essayer de rompre quelque peu leur isolement, par le biais de concerts de qualité.

Le nom du duo trouve son inspiration du personnage de Rusalka, nymphe marine de la mythologie slave. Celle ci renonce à l’immortalité et à sa voix au nom de l’Amour. Le Duo Rusalka voit en ce personnage un symbole de la volonté d’abattre toute frontière entre les différentes cultures de ce monde à travers l’art, l’écoute et la rencontre.

À ce jour, trois voyages musicaux ont déjà été créé: Les Tableaux de l’AmourÀ force d’être vent, et Influences.

Influences

Influences est un parcours de musique, de danse et de parole dont l’objectif est de faire résonner en nous le rythme d’un tambour ancien. Dans le silence, le public pourra le suivre et entrer ainsi dans un jeu d’influences qu’il reconnaîtra. Il prendra alors conscience que nous portons tous des traces de cultures, de langages, de religions et de peuples, qui se sont rencontrés, confrontés et se sont offert mutuellement une partie d’eux-mêmes. Nous vous invitons à partir à la découverte de ce patrimoine spirituel présent en nous tous, né de l’échange, du dialogue, de l’amour pour la beauté. Le voyage se déroulera sur une carte de l’Europe, depuis l’Espagne en passant par la Hongrie, l’Italie et les Balkans, pour arriver jusqu’au Moyen Orient – kaléidoscope de cultures parfois persécutées, carte de religions ayant su trouver en l’art un moyen de dialogue, collage de langues différentes qui font vibrer les cordes les plus profondes de notre âme.

À force d'être vent

Nous vous emmenons dans un périple musical à travers différentes cultures, toutes issues de nos origines profondes. Un voyage qui commence par les musiques populaires (comme les Danses roumaines de Bartok), enracinées dans la culture de tous les peuples, et qui s’arrête au bord de l’abîme – celui de la Shoah, vécu et mis en musique dans un camp de prisonniers par Olivier Messiaen. La musique nous montrera alors comment elle est devenue une bouée de sauvetage, conservant intacte l’humanité face à l’horreur : c’est une ancienne mélodie du folklore catalan, le Chant des oiseaux, qui nous amènera au terme de notre voyage, telle une fenêtre sur l’histoire devenant le point de départ d’une vraie conscience du binôme musique et paix – le plus grand espoir pour les nouvelles générations. Portées par le vent sans frontières de la musique.

Les Tableaux de l'Amour

Un monde féerique en musique, un voyage à travers des personnages, des femmes, des héroïnes hors du commun, confrontées à la plus bouleversante des expériences que l’être humain puisse vivre: l’amour. L’opéra, merveilleuse alchimie entre théâtre et musique, a souvent trouvé son inspiration dans les contes – pensons à Cendrillon de Rossini ou à La Flûte Enchantée de Mozart. La carte du ciel sur laquelle le public est invité à se balader est constituée de thèmes célèbres personnifiés par quatre héroïnes, dont la vision de l’amour est très différente: Gilda dans Rigoletto, Aurora dans La Belle au bois dormant, Carmen et enfin Rusalka. Musique et paroles créent un sublime contrepoint qui permettra au public de tout âge d’accéder à un univers à la fois terrestre et surnaturel.